Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
14 juillet 2014 1 14 /07 /juillet /2014 12:26
Modigliani : la brûlure de l'argent

Amadeo Clemente Modigliani (né en 1882 à Livourne, mort à Paris en 1920) constitue l'incarnation de l'artiste romantique dont la biographie alimente la légende, dans le sillage des Géricault, Van Gogh, ou autres Jim Morrisson.

Personnage central du Montparnasse des artistes au début du 20ème siècle - de Picasso, Max Jacobs ou Blaise Cendrar -, peintre d'une grande finesse, beau comme un dieu, charmant et généreux avec ses amis, alcoolique, fumeur de cannabis, mort à 35 ans de ses excès et d'une tuberculose qui ne pouvait se soigner dans ces conditions

Lors d'une toute récente visite à L'Orangerie des Tuilerie, j'ai eu l'occasion de visionner un reportage sur cet artiste : tous les témoignages s'accordent sur son étrange rapport à l'argent. Flambeur, n'ayant pas la moindre velléité d'économie, il fantasme parfois une fortune personnelle - et Blaise Cendrar le croit effectivement issu d'une famille riche au moment où il arrive de Livourne à Paris avec très peu d'argent qu'il flambe très rapidement. Vivre vite : quels que soient ses fonds personnels, il se comportera tout au long de sa rapide existence de la même manière, généreuse, avec l'argent.

.

Or, ce qui est plus qu'une anecdote - un véritable régal psy pour ceux qui s'intéressent au transgénérationnel - m'a frappé dans ce reportage : le père de l'artiste se débrouillait mal en affaires et, bien avant sa naissance à Livourne, la famille était criblée de dettes. A tel point qu'au moment de sa naissance dans la maison familiale, les huissiers étaient en train de saisir le mobilier !! Mais, il se trouve qu'une loi italienne stipulait l'interdiction de saisir les objets situés sur le lit de la femme parturiente. C'est ainsi qu'afin de sauver ce qui pouvait l'être, la famille s'efforça d'amonceler un maximum de bijoux et autres objets précieux sur le lit de la future accouchée. Le petit Amadeo est ainsi venu au monde dans ce contexte, au cœur de cet incroyable amoncellement !

.

Si l'idée d'une dette originaire, de la question de la légitimité de l'argent pour un sujet, a bien un sens, il me semble que c'est bien ici, et que l'on pourrait décliner cette idée de bien des façons !

Mais je laisse mes amis psy s'amuser avec cette "anecdote"

Modigliani : la brûlure de l'argent

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Fraterblog

  • : Le blog de fraterphilo.over-blog.com
  • Le blog de fraterphilo.over-blog.com
  • : Dans Fraterphilo, les idées de soin par l'entraide, d'art thérapie, de réflexion philosophique, de création littéraire, de yoga et de pélerinage constituent un lien et une trame pour ce qui se construit progressivement : ce que j'appelle une philosophie de "l'expérience-source d'évolution existentielle".
  • Contact

Recherche

Pages

Liens